Naissance d’un chantier

Pose de la première pierre – 24 février 2017 – crédit phot : Thibaut Vankemmel pour l’EPAURIF

Le chantier de construction des nouveaux locaux de l’université Sorbonne Nouvelle Paris 3 s’inscrit dans une histoire qui commence en 2009, avec le rapport dit « Larrouturou » proposant le relogement de l’université sur l’îlot Buffon-Poliveau, dans le 5ème arrondissement de Paris.

Entre 2010 et 2012, des études de faisabilité sont réalisées et concluent à l’impossibilité de retenir ce site pour le relogement de l’université. Une démarche alternative associant l’Etat, l’EPAURIF et l’université est lancée afin d’établir un nouveau scénario de relogement.

En octobre 2013, l’emprise du 10 Avenue de Saint-Mandé – 33 rue de Picpus, dans le 12ème arrondissement de Paris est retenue. Un budget de 135,3 millions d’euros est affecté à l’opération.

Le 1er décembre 2014, après une phase de concours de près d’un an, l’agence d’architecture 2/Portzamparc signe le contrat de maîtrise d’œuvre.

Au premier trimestre 2016, les études de conception s’achèvent. La démolition des bâtiments existants est lancée.

En octobre 2016, les démolitions sont achevées. Seul le bâtiment « D » dernier vestige du séminaire de l’Institut des Sacrés-Coeurs, est conservé.

Entre décembre 2016 et avril 2017,  se déroule la phase de préparation du chantier de construction. Les installations de chantier (cantonnements, barrières de chantier, grues) se mettent en place et les terrassements du terrain sont réalisés.

Aujourd’hui, le chantier proprement dit  a commencé. Les premiers murs sont coulés, et désormais ce blog vous permettra de suivre au plus près le déroulement des opération.